LA MISSION SANTÉ DE KASSOUMAÏ78

Nous mettons en œuvre notre savoir faire et notre passion dans chaque mission, toujours heureux de collaborer avec les personnels de santé locaux.

Notre mission n’a jamais eu le but de bousculer les traditions ni de changer les habitudes, pour preuve, nos échanges avec un tradithérapeute qui prodigue des soins à base de plantes, les échanges sont très intéressants, nous permettant de prendre conscience de l’importance que garde la médecine traditionnelle dans les populations des villages.

Le travail de la mission santé a beaucoup évolué depuis son premier voyage il y a 19 ans. L’équipe s’est adaptée aux besoins de la population en termes de soins, de formation et d’aide aux diagnostics.

Notre politique santé s’est progressivement accès sur le tutorat et la formation du personnel soignants aux nouvelles technologies.  

Nos différents soutiens financiers, la CCPH, l’YCID et également  l’hôpital de Houdan fidèle depuis  notre première mission  nous permettent d’acheter pour environ 4000 euros tous les ans de médicaments et matériel pour 5 postes de santé et 10 cases de santé, soit une population d’environ 12.000 habitants. Pour cela, nous travaillons directement avec la pharmacie centrale de Ziguinchor pour l’apport de médicaments qui « collent » parfaitement aux pathologies du pays. 

Nous sommes en étroite relation et collaboration avec les autorités sanitaires sénégalaises ; Le médecin chef de l’hôpital de Bignona est régulièrement informé de nos missions.

L’apport de matériel tel que l’appareil d’hématologie permet d’appréhender différemment les problèmes d’anémie récurrents, l’échographe permet lui de suivre les grossesses.

 

Nous sensibilisons la population aux gestes d’hygiène, le lavage des mains, l’entretien des locaux, la désinfection des instruments. Nous dotons les cases et postes de santé de matériel médical tels que tables de consultation, tables d’accouchement, instruments de mesure, draps,  etc…

 

Nous avons mis en  place des outils de suivi de l’activité des postes et cases de santé, chacun a été doté d’un ordinateur et le personnel formé à l’utilisation de cet outil de gestion. Nous sommes fiers car grâce à cette gestion saine, certains postes de santé dégagent du bénéfice pour l’entretien de leurs locaux,  peuvent rationnaliser le prix des consultations.

Depuis la première mission santé, nous avons construit et réhabilité maternités, postes et cases de santé, apporter l’électricité, l’eau…améliorant grandement l’accès aux soins mais nous avons aussi appris beaucoup, l’échange restant une de nos priorité.

 

Françoise, le médecin gynécologue de l’équipe assiste à des consultations en compagnie des matrones, elle anime de nombreuses discussions sur des thèmes choisis par les femmes des villages, la contraception, les grossesses précoces qui sont en augmentation. 

L’on espère que ces groupes de paroles permettront ainsi de lutter efficacement contre ces grossesses et aborderont certains sujets tabous.