LUEUR D'ESPOIR

PROJET MENÉ PAR 19 ÉTUDIANTS DU DÉPARTEMENT GEII IUT DE LA VILLE D'AVRAY

PROJET D’ELECTRIFICATION RURALE SENEGAL 2017-2021

LUEUR D'ESPOIR

Projet photovoltaïque dans la commune de Suelle ( Casamance, SÉNÉGAL )

LE BUDGET PRÉVISIONNEL EST ÉQUILIBRÉ ET LE PROJET VA POUVOIR SE CONCRÉTISER EN 2021

En Afrique et donc au Sénégal, l’électricité est un facteur fondamental, avec la santé et l’enseignement, pour assurer un développement économique et démographique important.


La Basse Casamance est une région du Sénégal essentiellement rurale dont 60% des habitants n’ont pas encore accès à l’électricité. Les villages du Nord de la commune de Suelle ne sont pas connectés au réseau, et leurs principales sources d’énergie sont le bois et le charbon pour la cuisson, et des lampes à pile pour l’éclairage…


L’approvisionnement en matières premières pour produire de l’énergie représente un poste de dépense de plus en plus important dans le budget des foyers des villages ruraux. Dans ces conditions, le potentiel d’activité économique est réduit, ce qui renforce la précarité des habitants et les pousse à l’exode.

Rizières (Baïla, Casamance)

Centre village ( Diongol, Casamance )

Centrale photovoltaïque (Ouonk, Casamance)

Le « photovoltaïque » apporte une réponse à plusieurs défis :
☞ Eviter l’exode rural et développer les villages
☞ Lutter contre la pauvreté et le changement climatique
☞ Améliorer les conditions de vie des populations non électrifiées et contribuer à la transition énergétique 

Objectifs

  • Alimenter en électricité deux villages du Nord de la commune de Suelle (Diongol et Ngoniam) par une mini-centrale photovoltaïque hybride
  • Implanter deux pompages solaires dans un bloc santé d’un autre village (Balandine)
  • Mettre en place deux kits de 24 lampes solaires dans un village de la commune de Djinaky (Djinoundié)
  • Apporter du matériel pédagogique à l’Université de Ziguinchor (L’IUT de Ville d’Avray est partenaire de l’Université de Ziguinchor et est en train de mettre en place un programme Erasmus+ Mobilité Internationale de Crédits qui aurait pour objectif de former des étudiants Sénégalais aux énergies renouvelables)

Historique

Du 18 au 25 février 2018, une mission de coopération décentralisée a été menée dans la commune de Suelle, en Casamance. On la doit à l’association française Kassoumaï78, accompagnée par 16 étudiants du département GEII (Génie Electrique et Informatique Industrielle) de l’IUT de Ville d’Avray et à trois de leurs enseignants. Cette mission, en continuité avec les précédentes, a permis de poursuivre l’installation de systèmes photovoltaïques sur une école et deux blocs de santé. Elle a surtout permis de vérifier la faisabilité technique et économique du projet d’électrification des villages de Ngoniam et de Diongol, de la commune de Suelle, et de Djinoundjé, de la commune de Djinaky, par deux mini-centrales photovoltaïques hybrides.

La concrétisation du projet en 2019 nous a conduit, pour des raisons financières, à ne réaliser qu’une mini centrale sur Diongol et Ngoniam et à doter Djinoundié de kits solaires.

Présentation du projet

Les différentes actions seront suivies, analysées et/ou réalisées par 11 étudiants en Génie Électrique et 4 étudiants en Génie Thermique et Energie de l’IUT de Ville d’Avray (92), aussi membres de l’association KASSOUMAÏ78, sous la responsabilité de la mission travaux de cette association.

Groupe d'étudiants du projet

Plan de la commune de Suelle

Objectifs spécifiques du projet : 

1. Réaliser l’étude technique et financière, analyser les devis des entreprises locales retenues et participer à la mise en œuvre de la mini-centrale PV hybride et de la distribution électrique dans les villages de Diongol et Ngoniam (commune de Suelle)

L’étude sur le contexte général et la demande en énergie des deux villages (réalisée en 2018 par un cabinet d’expertise sénégalais) révèle que tous les ménages enquêtés disposent de la capacité de paiement leur permettant de supporter les coûts d’entrée dans le projet solaire.

 

2. Réaliser l’étude technique et financière puis mettre en place deux kits de 24 lampes solaires et deux pompages solaires.

L’objectif des kits de lampes solaires est de faciliter les tâches quotidiennes comme la préparation des repas, les devoirs des enfants ou les déplacements, en mettant à la disposition des familles des lampes solaires rechargeables, contre une légère contribution financière fixée par le village.

L’objectif des pompages solaires est d’alimenter en eau courante le bloc santé du village de Balandine. L’eau sera stockée dans un réservoir afin de pouvoir la redistribuer en fonction des besoins du personnel médical.

Pour répondre aux besoins énergétiques des deux villages, le système d’électrification serait une mini-centrale photovoltaïque hybride (puissance 25 kWc PV + un groupe électrogène 10 kVA). 

Le projet est en cours d’approbation par l’Agence Sénégalaise de l’Electrification Rurale (ASER) et sera suivi par un soutien technique local.

Kit de lampes solaires

3. Apporter du matériel pédagogique à l’université de Ziguinchor.

Une collecte de fournitures scolaires sera réalisée à l’IUT et à l’Université Paris Nanterre. Elle sera complétée par du matériel spécifique à la formation aux énergies renouvelables.

4. Réaliser l’étude technique et financière d’une installation d’eau chaude sanitaire utilisant des capteurs solaires thermiques. Dimensionner et choisir les composants pour le montage d’un banc pédagogique à l’université de Ziguinchor.

La mission s’effectuerait en avril 2020 pour mettre en place les différentes installations.

Université de Ziguinchor

Budget prévisionnel 

PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS

FONDATION GROUPE EDF

Portée par EDF SA, EDF Renouvelables, Enedis, Dalkia et Citelum, la Fondation groupe EDF soutient des projets associatifs qui ont un impact local, durable et positif sur la société, tout en encourageant l’engagement des collaborateurs du Groupe. Soucieuse de participer à construire un monde plus juste, ses combats s’inscrivent dans trois domaines d’intervention déclinés en France et à l’international : Environnement – Education – Inclusion, avec pour priorité les actions en faveur des générations futures et des personnes les plus fragiles. La Fondation dispose aussi d’un Espace, qui lui permet d’organiser des expositions et des événements accessibles gratuitement à tous les publics et d’éclairer les citoyens en développant leur esprit critique. #ChangeonsPourLesGénérationsFutures #AgissionsPourDesTerritoiresSolidaires.

L’IUT de Ville d’Avray (78 Ville d’Avray) / Université Paris Nanterre

L’IUT de Ville d’Avray, soutien technique, est impliqué dans ce projet. Les différentes actions seront suivies, analysées ou/et réalisées par 11 étudiants en génie électrique et 4 étudiants en Génie Thermique et Energie de l'IUT de Ville d'Avray (92) aussi membres de l'association KASSOUMAI78 sous la responsabilité de leurs enseignants et enseignants-chercheurs impliqués dans le projet et aussi de la mission travaux de l’association KASSOUMAI78. L’IUT propose aussi d’aider au financement du projet. Pour compléter le volet formation de ce projet, l’équipe pédagogique collabore avec les enseignants chercheurs de l’Université de Ziguinchor (Casamance) afin de mettre en place un programme Erasmus+ Mobilité Internationale de Crédits qui aurait pour objectif de former des étudiants Sénégalais aux énergies renouvelables.

CONSEIL RÉGIONAL D'ÎLE DE FRANCE « Actions internationales »

La Région contribue à atteindre les 17 objectifs de développement durable (ODD) adoptés par l'ONU en 2015, dans les pays considérés comme prioritaires de la Région. Elle propose d’aider au financement de la partie technique du projet.

L’entreprise de distribution d’électricité « SICAE-ELY » (78910Tacoignières)

La SICAE-ELY est le Service Public de distribution d'énergie électrique sur 45 Communes et 2 départements (Yvelines et Eure-et-Loir). Elle propose d’aider au financement de la partie technique du projet. Elle mettra aussi à la disposition des étudiants des outils de conception et de dimensionnement de réseau électrique BT sur son site de Tacoignières.

Le Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France

Le syndicat d’énergie SIGEIF est un établissement public de coopération intercommunale regroupant, à ce jour, 184 établissements de la région parisienne. Sa mission “historique” de service public : le contrôle de l’acheminement de l’énergie. Elle propose d’aider au financement de la partie technique du projet.

La CCPH « Communauté de Communes du Pays Houdanais » (78550 Maulette)

La CCPH, « Communauté de Communes du Pays Houdanais », est une structure intercommunale française, située dans les départements d'Eure-et-Loir, des Yvelines et dans les régions Centre-Val de Loire et Île-de-France. L’action de la Communauté de communes, en matière de Coopération décentralisée, s’effectue sur le territoire de la commune de Suelle (située en Casamance, au sud-ouest du Sénégal) et qui regroupe 16 villages.

La CAPE « Commission d’Aide aux projets Etudiants » (Université Paris Nanterre)

La Commission d'Aide aux Projets Étudiants (CAPE), issue du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Etudiantes (FSDIE), apporte aux étudiants un soutien financier et logistique pour mettre en œuvre leur projet.

Recettes prévisionnelles

CONTACTS

ASSOCIATION KASSOUMAI78

mail

@mail : travaux.kassoumai78.org

CONTACTS

PROJET LUEUR D'ESPOIR

mail

@mail : lueurdespoir.IUTVA@gmail.com

Tout don supérieur ou égal à 20€

est déductible des impôts à hauteur de 66%